Les Anges de Babylone – Ghislain Gilberti

babylonephoto

Après Sa Majesté des Ombres, voici Les Anges de Babylone, la suite de La trilogie des Ombres de Ghislain Gilberti. Je vous déconseille de lire la 4ème de couverture qui en dit trop sur l’histoire. De plus, les événements importants qui se sont déroulés dans Sa Majesté des Ombres sont résumés dans ce second volume. Je préfère survoler avec vous les premières pages de cette intrigue qui lancent les bases de ce thriller.

Mars 2011, Quartier du Neuhof. Le gang dirigé par Abdel Hamid à la main mise sur ce territoire. Plus de la moitié de la drogue qui circule en Alsace passe désormais par lui. Son business fait vivre une bonne cinquantaine de personnes appartenant à son réseau.

Un après-midi, l’un des revendeurs d’Hamid, Marcus, a demandé à le voir pour un problème survenu la veille dans une soirée techno. Celui-ci prétend avoir été intimidé par trois individus habillés en noir avec leurs capuches remontées sur leurs têtes. Pour Marcus, pas de doute, ce sont des hommes du réseau Borderline. Hamid n’y croit pas.

Pourtant, dans l’ombre, les chefs de Borderline préparent la guerre. Une stratégie complexe va être mise en place. La vengeance est en marche.

J’ai adoré retrouver Cécile Sanchez, une femme intelligente aux dons de mentaliste, qui va se battre pour reprendre l’enquête sur Borderline. Cette femme à une volonté à toute épreuve. Elle connaît déjà le réseau fantôme et ses méthodes pour avoir été confronté à eux en juin 2003. Des amis flics y ont laissé leur vie.

Les têtes pensantes de Borderline sont très pro et leurs actions sont ultra réfléchies. Chacun a une mission différente dans l’organisation. Un code très strict est appliqué par ses membres quelque soit leur niveau dans la hiérarchie. Les tatouages qu’ils portent ont tous une signification. J’en ai appris plus sur Borderline et ses techniques de recrutement. Les têtes de l’organisation sont aussi plus présentes et participent aux missions.

Chaque protagoniste est dépeint avec son caractère, sa place dans la hiérarchie, qu’il s’agisse de la police ou d’un gang. Je me suis attaché à plusieurs des personnages. Les actions s’enchaînent sans temps mort. Un scénario très cinématographique.

Ce thriller est d’une qualité exceptionnelle. Des chapitres millimétrés et très courts qui donnent le rythme. Une vraie addiction qui m’a poussé toujours plus loin dans ma lecture afin de comprendre les buts cachés de Borderline.

Ce thriller est une bombe ! C’est le kif du siècle ! Ce second volume de La trilogie des Ombres est phénoménal ! Ghislain Gilberti m’a rendu accro à sa saga apocalyptique ! J’avais déjà adoré Sa Majesté des Ombres mais sa suite est une tuerie ! Un énorme coup de coeur ! J’attends avec impatience la fin de cette trilogie.

Les Anges de Babylone – Ghislain Gilberti – Sortie le 18 avril 2019 – Metropolis – 624 pages

VINDICTA – Cédric Sire

IMG_20190515_111302_778.jpg

J’ai connu Cédric Sire avec son précédent roman « Du feu de l’enfer » que j’avais beaucoup aimé. Aujourd’hui, je vais vous parler de « Vindicta » son dernier thriller.

L’intrigue se passe à Toulouse, la ville de naissance de l’auteur. Une bande de jeunes planifie le braquage d’une bijouterie. Une transaction financière en cash devrait avoir lieu après la fermeture de la boutique. Les jeunes ont la date et l’heure de cette visite nocturne ainsi que les codes d’entrée de la bijouterie.

Le jour J, le braquage tourne mal et les jeunes doivent s’enfuir rapidement à bord de leur voiture. Pas de chance pour eux, un flic les a vus et photographiés alors qu’il effectuait une mission de surveillance avec un collègue dans un camion banalisé.

Ailleurs, un tueur sans pitié massacre un homme dans son appartement. Un simple contrat trouvé sur le dark web. Le passé de ce tueur va nous être révélé au fur et à mesure des chapitres. Un événement inattendu va le toucher personnellement. Il va alors partir en chasse et vouloir se venger.

Ce thriller, aux chapitres très courts, m’a happé dès les premières pages. J’étais avec Audrey, Damien, Elie et Driss. Ces jeunes, rêvant d’un avenir meilleur, ont choisi de commettre un braquage pour obtenir de l’argent facile. Malheureusement pour eux, l’irréparable se produit. Fuir et disparaître est leur meilleure option.

J’ai aimé suivre les mésaventures de ce flic, Olivier Salva. C’est un très bon enquêteur qui a profité de son statut pour voler des liasses de billets saisis dans le local des pièces à conviction. Sa hiérarchie le soupçonne et le rétrograde. Il est désormais affecté au service surveillance. Témoin du braquage, on lui interdit de divulguer ses informations au service de la PJ chargé de l’enquête.

Ceci n’est que le départ de l’intrigue de folie que nous a imaginé Cédric Sire. La tension est présente dès les premiers chapitres. Elle ne retombera plus avant la fin soit 580 pages plus tard.

Ce thriller suit alternativement les jeunes en fuite, les flics qui sont à la recherche d’indices et le tueur glacial qui commet ses meurtres sans bruit. Ce tueur est comme une ombre qui passe. Olivier Salva n’a pas lâché l’affaire. Il se sent investi d’une mission et veut à tout prix faire jaillir la vérité.

J’ai pris un plaisir énorme à la lecture de ce thriller. J’ai dévoré les pages à la vitesse grand V. C’est une histoire très addictive avec un suspense de tous les instants. Les rebondissements sont multiples. J’ai eu peur pour la vie de ces jeunes mais aussi pour Olivier Salva qui les recherchent. Il y a des détraqués partout dans ce récit.

Comme tout bon thriller, vous aurez droit à un beau twist final et à une fin d’anthologie. Une course poursuite sous haute tension ! Ce bouquin est une énorme claque ! Et un vrai coup de cœur ! Merci à Cédric Sire pour ces moments haletants pleins d’inquiétude, de frayeur et de panique. A lire d’urgence !

VINDICTA – Cédric Sire – Sortie le 21 mars 2019 – Métropolis – 580 pages