Surface – Olivier Norek

norek1

Après l’excellent polar social « Entre deux mondes » (chronique) sur la jungle de Calais, Olivier Norek se renouvelle en nous offrant le polar « Surface » avec une nouvelle héroïne. Est-ce le début d’une autre trilogie ? L’avenir nous le dira.

L’histoire commence à Paris. Noémie Chastain, capitaine et chef de groupe des Stups, se retrouve défigurée suite à l’arrestation d’un dealer de drogue. Celle-ci reçoit une balle en pleine tête et doit dire adieu à son visage d’ange.

La reconstruction psychologique de Noémie va être longue. Comment faire le deuil de son image ? Comment accepter ce nouveau visage meurtri ? Comment surmonter cet état de honte qui l’envahie face à ses collèges flics et face à ses proches ? Comment reprendre son travail de flic ?

Sa hiérarchie va l’éloigner de Paris et la forcer à se mettre au vert. On envoie Noémie dans un commissariat de l’Aveyron à Decazeville, avec pour mission de trouver des raisons de supprimer cette brigade et de fermer ce lieu.

Quelques jours plus tard, un corps sans vie est découvert dans le village voisin d’Avalone. Le passé va refaire surface. Une enquête va être diligentée. Noémie va s’investir corps et âme dans la recherche de la vérité. Je n’en dirais pas plus sur l’histoire et vous laisse le plaisir de la découverte. Cette intrigue est remarquablement construite jusqu’au dénouement final.

Beaucoup de personnages gravitent dans ce récit, que ce soit l’équipe de flics qui assiste Noémie ou les habitants du village. Noémie Chastain devra s’attacher à connaître le passé de beaucoup d’individus si elle veut comprendre les faits et avancer dans cette enquête.

J’ai adoré suivre Noémie, pas à pas, à la recherche de preuves ou de témoignages. J’ai aimé partager ses pensées et ses doutes. J’ai été cueilli par certaines révélations et par des rebondissements inattendus. La lecture de ce polar s’est faite très rapidement car je souhaitais connaître la vérité sur l’enquête mais aussi voir l’évolution du comportement de Noémie.

Pour conclure, je dirais que ce polar est un coup de cœur. Il est parfaitement dosé en tension, psychologie et suspense. J’attends avec impatience une nouvelle enquête de Noémie Chastain, cette héroïne survivante. Merci Olivier Norek pour ces pages captivantes.

Sortie le 4 avril 2019 – Éditions Michel Lafon – 424 pages

Dans la brume écarlate – Nicolas Lebel

81USrF496uL

Après l’excellent polar « De cauchemar et de feu » (chronique) sur les prémices de la révolte nord-irlandaise, Nicolas Lebel nous offre « Dans la brume écarlate » son nouveau roman.

Écarlate voulant dire rouge vif, on est déjà dans le polar ! L’intrigue de ce nouvel opus se passe à Paris dans le XIIème. Les thèmes abordés sont la disparition de femmes, les migrants et le vampirisme. Ces sujets ne m’ont pas parus inconnus car déjà lus dans d’autres ouvrages. Mais traités ensemble dans un même roman, c’est une première.

J’ai bien aimé la structuration du roman avec ses trois histoires en parallèle. On se pose beaucoup de questions mais il faudra un peu de patience pour parvenir à éclaircir ces différents mystères dont voici une liste non exhaustive : la disparition de femmes, la découverte de sang en grande quantité, le ou les coupables des meurtres.

En effet, plusieurs pistes seront suivies avec autant de coupables potentiels. On se dirige vers un polar qui se résout pièce après pièce comme un puzzle. Une vue d’ensemble sera nécessaire pour comprendre les réels enjeux.

N’oublions pas les personnages qui sont l’âme de ce roman. Ils sont dotés de caractères forts et traversent ce récit avec un soif de vengeance ou de justice. Il y a des hommes et des femmes mais ces dernières ont souvent un statut de victimes. Où est le mal ? Où est le bien ? Surtout si l’on touche à un membre de votre famille ?

Quel plaisir de retrouver l’univers et l’humour grinçant du capitaine Mehrlicht aux commandes de cette nouvelle enquête. Sans oublier les lieutenants Dossantos et Sophie Latour. Attention aux spoilers sur la vie de nos policiers si vous n’avez pas lu le précédent polar « De cauchemar et de feu » de Nicolas Lebel.

Pour finir, merci à l’auteur pour son hommage à Céline Dion qui ne laissera personne indifférent !

Plongez dans la brume écarlate de ce roman. Vous ne le regretterez pas !

Sortie le 27 mars 2019 – Éditions Marabout – 320 pages