Ce qui se dit la nuit – Elsa Roch

ce-qui-se-dit-la-nuit-878759-250-400

Sortie : 8 février 2017

Après avoir failli déraper sur une affaire d’infanticide, le commissaire Amaury Marsac est prié par son patron, chef de la P.J. parisienne, de se mettre au vert une semaine. Amaury doit prendre du recul et réfléchir loin de son bureau de Paris.

Tout oublier après le cadavre de trop, vingt ans dans la police à collectionner les «ides» : homicides, infanticides, parricides… A peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l’impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules.

Il part donc se ressourcer dans le village de son enfance, au cœur de la Vallée Noire, dans l’Indre, terre de bocages et de brumes.

Mais le jour de son arrivée, alors qu’il hésite à reprendre contact avec Elsa, son amour de jeunesse qu’il n’a pas vue depuis dix ans, une vieille dame est retrouvée morte dans une maison délabrée. Cette femme, c’est Marianne, une des âmes bienveillantes de son enfance. Marianne a été égorgée et tondue. Horrifié, Marsac s’impose dans l’enquête.

Nous avons là un polar rural qui flirte avec la sorcellerie. Bienvenue dans le village où les rumeurs se propagent à la vitesse d’un cheval au galop.

Ici, lorsqu’un évènement inhabituel survient, tout le monde à son avis sur la question. Les superstitions sont bien ancrées dans l’esprit des gens et si plusieurs faits étranges se produisent, on crie à la malédiction.

On a vite fait de trouver des boucs émissaires ou des coupables à ce meurtre violent sans se soucier de l’enquête policière en cours.

Les passions amoureuses se mêlent à tout ça et la jalousie n’est pas loin. Marsac va s’en rendre compte rapidement lorsqu’il va s’approcher d’Elsa et va devoir composer avec ses rivaux.

L’auteure, Elsa Roch, nous charme par son style léger et poétique. Ces personnages sont fouillés et vrais. On apprend à connaître ces hommes et ces femmes de ce village grâce à leurs pensées, leurs actions et leurs certitudes.

Ce polar rural, plein de suspense, se déguste comme un fruit. Il est à la fois acide et rafraîchissant. Il est surprenant, attachant, vénéneux. J’ai eu plaisir à le lire et je le conseille à tous ceux qui aiment ce genre d’ambiance.

Un grand merci à Elsa Roch et aux éditions Calmann-Lévy pour cette magnifique découverte.

BIOGRAPHIE

AVT_Elsa-Roch_1157Elsa Roch écrit depuis son enfance, de la poésie d’abord. À l’adolescence, une rencontre  change sa vie, celle de Salomé, 3 ans, une petite fille autiste dont elle s’occupe pendant tout son temps libre.

C’est ainsi que naît sa première vocation, et qu’elle devient  psy, avec pour spécialisation les troubles autistiques, ceux de l’adolescence, et les addictions.

Parallèlement elle écrit toujours, mais se sent à l’étroit désormais en poésie, car elle veut explorer une à une les failles de l’être humain, différemment…. La découverte de Lehane, James Lee Burke, Fred Vargas… est un déclic.  Désormais elle écrira des polars. « Ce monde est le mien. Il concentre tout. La vie, l’amour, la mort. » Elle vit près de Grenoble.

Enregistrer

14 réflexions sur “Ce qui se dit la nuit – Elsa Roch

  1. Yvan 18 mars 2017 / 19 07 46 03463

    Oui, on peut le comparer à un fruit, aux goûts surprenants et variés.

    Aimé par 1 personne

    • Claude 19 mars 2017 / 12 12 30 03303

      Je vous en prie, cette auteure mérite d’être plus connue et lue 😉

      J'aime

  2. Stef Eleane 20 mars 2017 / 19 07 33 03333

    Je vais me faire un plaisir d’aller la voir à Lyon 😉 Et je lui prendrai cette petite douceur !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s