Le livre des âmes – James Oswald

512pqHB544L._SY346_

Pendant 10 ans à chaque période de Noël, on retrouvait à Édimbourg, dans la deuxième plus grande ville d’Écosse,  un nouveau cadavre de jeune femme : nu, la gorge tranchée et complètement nettoyé.

La dernière victime, Kirsty Summer était la fiancée du détective Tony McLean. Mais dans cette affaire, le tueur de Noël commit une erreur qui permit à McLean de mettre un point final à la morbide carrière de ce tueur en série.

Aujourd’hui, 12 ans plus tard, le Tueur de Noël est retrouvé mort, assassiné par un de ses compagnons de cellule.

Et au retour des fêtes de fin d’année, un nouveau cadavre de femme est découvert : nu, parfaitement lavé, la gorge tranchée.

A-t-on affaire à un copycat ? McLean s’était-il trompé de coupable 12 ans plus tôt ? Ou y-a-t’il une autre explication plus troublante encore ? McLean doit le découvrir avant que le tueur ne frappe à nouveau.

En parallèle, des bâtiments en construction se mettent à brûler dans divers secteurs de la ville… Impossible d’identifier la cause réelle de l’incendie qui se propage très rapidement. Accidents ? Incendies volontaires ?

McLean, en bon écossais, enquête sur ces affaires mais surtout sur ce tueur inconnu qui abandonne ses victimes dans l’eau d’un canal ou d’un cours d’eau à l’écart de la ville… Et pourquoi un ouvrage ancien nommé « Livre des âmes » va interpeller McLean dans cette enquête ?

MON AVIS

Ce polar écossais de James Oswald sait nous accrocher par son côté étrange et fantastique. C’est un atout indéniable de cette intrigue qui possède ainsi un charme supplémentaire.

L’écriture de l’auteur est fluide et précise pour décrire les évènements, les actions et les personnages. Nous sommes happés par l’histoire et suivons l’inspecteur McLean pas à pas dans ses investigations. Celui-ci est accompagné d’une équipe aussi sympathique qu’efficace.

Ce polar n’est ni un roman noir ni un livre très violent mais possède une atmosphère particulière que j’ai bien aimé.

L’auteur sait jouer avec nos nerfs dans la dernière partie. Son suspense nous tient en haleine jusqu’à la fin et rien ne nous permet de deviner le dénouement final.

C’est donc un bon polar et j’aurai grand plaisir à lire de nouveau cet auteur. Un auteur à découvrir !

BIOGRAPHIE

1506-oswald_3

James Oswald est un auteur pas comme les autres. Fermier le jour, écrivain la nuit, il élève des vaches et des moutons en Écosse. D’abord autopublié, il a connu un succès fulgurant dès ses débuts. « De mort naturelle » est la première enquête de l’inspecteur McLean. « Le livre des âmes » en est le second opus.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions sur “Le livre des âmes – James Oswald

    • Claude 17 septembre 2016 / 8 08 41 09419

      « De mort naturelle » et « Le livre des âmes » sont traduits en français mais l’auteur est au moins à son 6ème roman édité en anglais. Du polar écossais simple mais efficace !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s